Préparer sa maison pour l’hiver : les tâches indispensables à faire

Preparer sa mison pour l'hiver conseils

Quand les jours tendent à raccourcir et que la nature se pare de couleurs chatoyantes, c’est le signe qu’il est de temps de commencer à préparer sa maison pour l’hiver. Pour vous aider dans cette tâche, MaisonSûr a dressé une liste des points à vérifier avant l’arrivée du froid. Simples à réaliser, ces petites actions ne vous prendront pas plus d’une journée. Mais en adoptant ces réflexes chaque année, vous deviendrez capable de mieux anticiper les éléments à entretenir dans votre maison, et vous éviterez aussi d’avoir à multiplier les interventions d’urgence, souvent très coûteuses. Voici donc les étapes à suivre pour vous permettre de démarrer cette nouvelle saison avec un esprit serein.

Préparer son extérieur à la saison hivernale

Commencez par vous occuper de votre jardin et des éléments structurels extérieurs de votre logement.

Les dernières actions à mener dans le jardin

Si la saison d’automne vous a tenu bien occupés avec la taille et l’entretien des végétaux, il restera encore quelques actions à effectuer afin de préparer votre jardin pour l’hiver. Commencez par nettoyer et ranger votre mobilier d’extérieur, en l’entreposant dans un endroit à l’abri des intempéries, si possible à l’intérieur d’un garage ou d’une remise. De cette manière, vous n’aurez plus qu’à le sortir et le remettre à sa place lors de l’arrivée des beaux jours. Tondez une dernière fois votre pelouse, en veillant à laisser 5 à 7 cm d’herbe, de manière à ce qu’elle puisse résister au froid et au gel. Si vous possédez des végétaux plus sensibles aux basses températures, vous pouvez les couvrir avec un voile d’hivernage pour mieux les protéger.

Prepaprez votre jardin pour l'hiver en effectuant une derniere tonte

Les points à vérifier en extérieur

Certains éléments extérieurs doivent faire l’objet d’une inspection pour bien préparer sa maison pour l’hiver :

  • Vérifiez la toiture : celle-ci ne doit en aucun cas être négligée, car c’est elle qui vous protègera majoritairement des intempéries. Veillez à bien contrôler son état général, à remplacer les tuiles défectueuses pour éviter les éventuelles fuites. La présence de mousse peut également devenir problématique et favoriser des infiltrations d’eau. L’intervention d’un professionnel peut s’avérer nécessaire pour procéder à son élimination.
  • Nettoyez les gouttières : après l’automne, celles-ci peuvent rapidement se retrouver encombrées par les feuilles mortes et autres résidus végétaux. Veillez à bien les dégager et à vous assurer qu’elles sont en bon état pour évacuer correctement les eaux pluviales.
  • Inspectez les façades extérieures afin de détecter d’éventuelles fissures qui pourraient être à l’origine d’infiltrations d’eau à l’intérieur de votre habitation. Profitez-en pour vérifier l’état de vos volets si vous en possédez, et remplacez la quincaillerie si nécessaire.
  • Préparez vos canalisations extérieures et votre compteur d’eau, car ces éléments peuvent être mis à rude épreuve pendant l’hiver. Si vous repérez des fuites, pensez à les réparer avant l’arrivée du froid. Vous pouvez également placer des morceaux de polystyrène dans la trappe de votre compteur d’eau si les jours de gel sont légion dans votre région.

Nettoyer les gouttieres apres l'automne

Préparer sa maison pour l’hiver : les actions à mener à l’intérieur

Vous avez passé en revue tous les éléments extérieurs de votre habitation ? Parfait ! La prochaine étape consiste donc à s’occuper de la partie intérieure.

Entretenir son système de chauffage

Cette tâche sera bien entendu différente selon le type de chauffage que vous possédez. Dans tous les cas, veillez à bien tester son fonctionnement avant que les températures ne commencent à chuter, pour être sûr de conserver un niveau de confort optimal à l’intérieur.

  • Si vous êtes équipé d’une cheminée : vous devrez effectuer le ramonage de celle-ci, ce qui permettra de prévenir tout risque d’accident ou d’enfumage de votre maison. En outre, sachez que cette action fait partie de vos obligations annuelles vis-à-vis de votre assurance habitation. Après l’intervention, pensez donc à transmettre à votre assureur le certificat remis par votre artisan.
  • Si vous possédez un poêle à bois, l’étape du ramonage est également obligatoire. De même, il faudra effectuer un nettoyage complet de votre poêle et vider intégralement les cendres, si cela n’a pas été fait au début du printemps.
  • Si vous êtes pourvu d’une chaudière à gaz ou à fioul, vous devrez prendre rendez-vous auprès d’un professionnel pour une révision annuelle.
  • Si vos radiateurs fonctionnent à l’eau chaude, veillez à les purger pour évacuer l’air qui a pu s’infiltrer au cours de la dernière saison froide. Il est également conseillé de procéder à un désembouage complet une fois tous les 5 ans, afin d’optimiser leur performance énergétique.
  • Enfin, si vous possédez un système de chauffage électrique, pensez à bien dépoussiérer vos radiateurs avant de les remettre en marche, pour éviter de générer de désagréables odeurs de brûlé.

Vérifier les murs, les fenêtres et les portes

Comme pour l’extérieur, il est toujours judicieux de contrôler l’état de vos murs intérieurs avant l’arrivée de l’hiver. Vous vous assurerez ainsi de l’absence d’infiltrations d’eau ou de remontées capillaires, pouvant engendrer de sérieux problèmes d’humidité dans votre maison. Si vous avez la possibilité d’accéder facilement aux combles, profitez-en pour y jeter un coup d’œil et vérifier l’état de vos matériaux isolants. De même, pensez à inspecter toutes vos ouvertures extérieures (portes d’entrée, fenêtres, velux, etc.) afin de détecter toute infiltration d’air froid, et calfeutrez les zones concernées. Veillez cependant à ne jamais obstruer les aérations, car celles-ci sont absolument indispensables au bon fonctionnement de votre système de ventilation.

Detecter les infiltrations d'air au niveau des ouvertures et calfeutrer

Contrôler l’état de la VMC ou VPH

C’est au cours de la saison hivernale que votre système de ventilation se trouvera le plus sollicité. Son rôle est cependant capital, car c’est lui qui vous permet de respirer chaque jour un air pur et sain. Il s’occupe aussi d’évacuer le trop-plein d’humidité dans votre maison, et vous préserve ainsi des problèmes de condensation. Pour bien entretenir votre système de ventilation, il est important de contrôler son état de fonctionnement et de nettoyer les conduits de circulation si nécessaires. C’est également le moment idéal pour effectuer le nettoyage des bouches d’extraction qui se trouvent dans les salles d’eau. Si vous possédez un système de type VPH, il sera peut-être temps de remplacer le filtre, bien que ce type d’appareil présente l’avantage de vous l’indiquer.

 

Vous connaissez à présent la liste des éléments à vérifier afin de bien préparer sa maison pour l’hiver, et vous éviter ainsi de mauvaises surprises. Si vous souhaitez anticiper encore plus efficacement vos dépenses pendant cette partie de l’année, découvrez nos conseils et solutions pour diminuer votre consommation d’énergie et réaliser des économies.