Tout savoir sur les différents types de ventilation pour une maison

Les systèmes de ventilation pour la maison

Après l’isolation de vos combles, vous souhaitez changer ou installer votre système de ventilation ? MaisonSûr vous présente les différents dispositifs existants (VMC et VPH), leur fonctionnement ainsi que les aides financières disponibles pour le financement des travaux !

La Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) simple flux

Il s’agit du dispositif de ventilation qui présente le système mécanique le plus simple avec un fonctionnement en continu permettant de renouveler l’air intérieur.

Le moteur de cette VMC est généralement situé dans le grenier ou les combles. L’air extérieur entre dans la maison via des bouches d’entrée situées sur la façade. Des bouches d’extraction sont placées dans les pièces humides (salle de bain, cuisine, toilettes) et sont raccordées à des gaines. Le moteur de la ventilation à simple flux va aspirer l’air pollué et humide de votre intérieur pour l’expulser via une sortie située sur le toit.

On parle de VMC simple flux car la chaleur ou le froid contenu dans l’air de la maison seront rejetés à l’extérieur.

Système de VMC simple flux

Les avantages et inconvénients de la VMC simple flux

Ce dispositif est bon marché et son fonctionnement nécessite peu d’énergie. Son entretien est simple et le moteur prend peu de place. Néanmoins, en hiver, ce dispositif peut engendrer une déperdition thermique d’environ 20 % ainsi qu’une hausse de la dépense de chauffage. En effet, l’air intérieur chauffé est aspiré puis rejeté à l’extérieur.

La VMC double flux

Avec ce dispositif de VMC double flux la différence de température entre l’air extérieur et l’air soufflé dans la maison est plus faible, ce qui améliore le confort.

Par le biais d’un échangeur installé sous le toit, l’air extrait des pièces disposant d’un point d’eau (salle de bain, cuisine) est récupéré (en orange sur le schéma) pour être transformé en air qui sera soufflé (en vert) dans les autres pièces de la maison.

L’installation de gaines distinctes permet la circulation de l’air dans votre habitat. De plus, l’échangeur thermique permet de croiser l’air entrant et l’air sortant afin de préchauffer celui qui sera insufflé dans votre maison pour un meilleur confort thermique.

Système de VMC double flux

Les avantages et inconvénients de la VMC double flux

L’installation d’une VMC double flux permet de filtrer l’air qui entre dans votre maison. Il est ainsi nettoyé des pollens et de la pollution. De plus, en raison de l’absence de bouches d’entrée au-dessus des fenêtres, les bruits provenant de l’extérieur sont atténués. Enfin, en puisant l’air des pièces d’eau, la VMC double flux permet de lutter contre l’humidité. En revanche, ce dispositif nécessite un entretien rigoureux et régulier. Les filtres doivent être changés tous les 6 mois et l’état des gaines doit être contrôlé régulièrement. En effet, il existe des risques de condensation et donc d’apparition de moisissures.

La VMC hygroréglable

Ce système de ventilation prend en compte le taux d’humidité des pièces de votre maison afin de contrôler la circulation de l’air et d’adapter le débit de ventilation.

Le moteur aspire puis extrait l’air des pièces à point d’eau (salle de bain, WC, cuisine) créant ainsi une dépression. Cette dernière fait que l’air neuf entre dans la maison par des bouches qui sont situées dans les pièces principales. Ainsi, l’humidité présente dans les pièces d’eau est évacuée et le renouvellement de l’air se fait au plus près de vos besoins.

La VMC hygroréglable vous permet donc à la fois d’avoir un air sain dans votre maison (la présence de filtre élimine le pollen et la pollution) et garantit la pérennité de votre habitat en évacuant l’humidité présente.

VMC hygrorégulée

1 = entrée d’air / 2 = bouche d’extraction / 3 = conduit / 4 = moteur VMC / 5 = sortie toiture

 

La VMC hygroréglable fonctionne en continu et le débit est réglementé en fonction du nombre de pièces.

VMC hygroréglable

Ce dispositif est fiable et vous permet de faire des économies d’énergies en ajustant le renouvellement de l’air au plus près de vos besoins. De plus, la motorisation est silencieuse et permet d’assainir l’air qui circule dans votre maison.

La Ventilation Positive Hygroréglable (VPH)

C’est le système que MaisonSûr a choisi de proposer à ses clients. Plus précisément, MaisonSûr a sélectionné le système de Ventilation Positive Hygroréglable Eco Design de son partenaire Eoletec (fabrication 100 % française, garantie 5 ans).

VPH

La Ventilation Positive Hygroréglable (VPH) aspire l’air grâce à une moto turbine à réaction basse consommation. L’air est ensuite filtré, purifié, tempéré et déshumidifié avant d’être insufflé silencieusement dans votre logement. La VPH créée également une surpression qui va pousser les polluants et l’humidité vers l’extérieur via des bouches de sortie.

Cette ventilation permet de réguler le taux d’humidité présent dans votre maison. Il s’agit donc d’une solution efficace pour lutter contre la condensation et l’apparition de moisissures. De plus, la chaleur est répartie uniformément dans votre logement.

La VPH est une innovation technologique qui renouvelle l’air intérieur vous permettant ainsi de bénéficier d’un air sain dans votre maison !

La TVA à 5,5% pour l’installation de votre VMC ou de votre VPH

La TVA à 5,5 % est applicable pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique. Cette TVA réduite n’est applicable que pour la fourniture et les travaux réalisés par une entreprise.

Pour pouvoir bénéficier d’une TVA réduite sur la ventilation (considérée comme travaux induits), il faut d’abord avoir réalisé des travaux d’isolation éligible à la TVA 5.5%. En effet, l’installation d’une ventilation est considérée comme des « travaux annexes » rendus indispensables suite à la pose d’isolants éligibles.

Enfin, ces travaux doivent êtres facturés dans un délai maximum de trois mois à compter de la date de facturation de travaux d’amélioration énergétique auxquels ils sont liés. A défaut, les travaux d’installation d’une ventilation seront considérés comme des travaux indépendants qui ne pourront pas bénéficier de cette TVA réduite.

Vous connaissez à présent les différents types de ventilation disponibles pour votre maison et les possibilités d’aides au financement. Pour en savoir plus sur notre expertise sur la VPH, n’hésitez pas à consulter notre page sur la ventilation de la maison !