Comment détecter la présence d’insectes xylophages dans la charpente ?

Comment détecter la présence d'insectes xylophages dans la charpente

Les xylophages sont des insectes qui prolifèrent dans le bois, dont ils se nourrissent. En creusant des galeries à l’intérieur des planchers, des poutres, ou de la charpente, ils fragilisent considérablement la structure d’une habitation. Souvent silencieux, la dangerosité de ces nuisibles réside dans le fait que leurs attaques demeurent peu visibles en surface. Il existe plusieurs signes qui permettent de détecter la présence d’insectes xylophages au sein de votre maison. Dans cet article, MaisonSûr vous aide à les repérer afin que vous puissiez réagir à temps et en venir à bout.

Devis gratuit

Quels sont les insectes xylophages les plus courants en France ?

On distingue deux groupes d’insectes dévoreurs de bois : les termites, aussi appelés fourmis blanches, qui vivent en larges colonies, et les vers de bois. Les termites sont de loin les plus dangereux pour les habitations, car ils sont capables de ravager des pièces de bois en quelques mois selon l’importance de la termitière. C’est notamment la raison pour laquelle ils font l’objet d’arrêtés préfectoraux en France et que leur présence doit obligatoirement être déclarée par les propriétaires des logements infestés.

Chez les vers de bois, ce sont les larves qui se nourrissent du bois et creusent des galeries jusqu’à maturité. Voici les espèces les plus courantes en France :

  • Le capricorne des maisons : particulièrement friandes des résineux (pin, épicéa, sapin, etc.), ses larves peuvent dévorer le bois pendant plusieurs années (de 3 à 11 ans) avant d’atteindre l’âge adulte.
  • La grosse vrillette : cette espèce préfère les bois humides, ou ceux ayant subi un dégât des eaux. Peu présente dans les maisons, elle peut toutefois s’attaquer aux meubles anciens.
  • La petite vrillette : plus courante dans les habitations que la grosse vrillette, cet insecte s’en prend à tout type de bois (feuillus, résineux, secs, tendres) et aussi bien aux éléments structuraux (charpente, poutres, linteaux) qu’aux objets (meubles, outils, instruments de musique, etc.). Ses larves peuvent vivre de 2 à 5 ans avant de s’envoler.
  • Le lyctus : ce coléoptère détient un cycle de vie plus court que les autres espèces (environ un an), mais n’en demeure pas moins redoutable. Il apprécie particulièrement les bois contenant de l’amidon (chêne, hêtre, cerisier, châtaignier, etc.).

liste insectes xylophages france

Détecter la présence d’insectes xylophages : les signes qui ne trompent pas

Bien qu’ils demeurent souvent discrets, ces insectes nuisibles peuvent laisser derrière eux quelques traces qui aideront les propriétaires de maison à les identifier. Quel que soit le type de xylophage auquel vous pourriez avoir affaire, voici les principaux signes qui vous permettront de repérer la présence d’insectes dans la charpente :

  • Des trous dans le bois de forme ronde ou ovale et répartis de manière régulière sur une ou plusieurs surfaces.
  • Des galeries creusées dans le sens de la fibre du bois.
  • Des petits tas de « sciure », aussi appelée vermoulure. Attention, leur présence n’implique pas forcément celle de trous visibles en surface.
  • Des insectes morts à l’intérieur de l’habitation.
  • Plus rarement, des insectes vivants qui peuvent sortir du bois au cours du printemps ou de l’été (de mai à octobre), lorsque les larves arrivent à l’âge adulte.

galeries et trous creuses par des insectes xylophages

Il existe également des particularités propres à chaque espèce de xylophage :

  • En cas d’infestation de capricornes, on peut entendre un bruit de grignotage au cours de la nuit ou pendant les moments de calme.
  • La grosse vrillette peut aussi émettre un son en période de reproduction, qui ressemble étrangement à celui d’une horloge.
  • Si les trous sont de petite taille (moins de 2 mm), il s’agit probablement de la petite vrillette ou du lyctus. Les capricornes et les grosses vrillettes forment des trous de 3 à 5 mm pour sortir.

En revanche, les termites sont plus difficiles à repérer, car ils ne laissent ni trous ni vermoulures en surface. On les détecte principalement par la présence de « boue de termites » aux endroits où ils construisent des tunnels. Ceux-ci peuvent parfois apparaître au niveau des fondations d’une maison, des plaques de plâtre ou des linteaux.

tunnels et boues de termites

Bien que ces signes ne soient pas évidents à identifier, ils ne doivent jamais être négligés. En cas de doute, mieux vaut se référer à l’avis d’un professionnel, qui sera en mesure de confirmer l’attaque de xylophages et de déterminer l’espèce en question. Les experts MaisonSûr se tiennent à votre disposition pour effectuer un bilan gratuit de votre habitation et vous aider à la protéger des nuisibles.

Que faire en cas d’attaque d’insectes xylophages dans la charpente ?

Si vous avez détecté la présence d’insectes xylophages chez vous, vous devez réagir rapidement avant que la charpente ne soit atteinte et ne se détériore de manière trop importante. Sachez que si le problème n’est pas traité, cela peut causer, dans les cas les plus graves, l’effondrement d’une partie de votre habitation.

L’intervention d’un expert du bois permettra d’identifier les insectes responsables des dommages et de choisir un traitement curatif adapté à la situation ainsi qu’au type de charpente. Après avoir enlevé les parties les plus abîmées, un produit sera injecté profondément dans les veines du bois afin d’arrêter la propagation des insectes. Ce traitement ne présente aucun risque pour votre santé et ne laissera aucune trace visible sur le bois.

En l’absence de signes évidents, il est toutefois recommandé de réaliser un traitement préventif, en particulier si votre charpente a plus de 10 ans. Dans le cas d’une rénovation de plusieurs parties de l’habitation, veillez à bien effectuer ce traitement avant de vous attaquer à l’isolation des combles. En effet, une fois celles-ci isolées, il est bien plus difficile d’avoir accès à la charpente et de traiter les bois.

Vous savez à présent comment détecter la présence d’insectes xylophages au sein de votre maison. Si vous souhaitez en savoir davantage sur nos solutions, consultez notre page expertise dédiée au traitement de la charpente.

expertise traitement de charpente