Les experts MaisonSûr répondent à 3 idées reçues sur l’isolation des combles !

idées reçues sur l'isolation des combles et les réponses de nos experts

Vous pensez que l’isolation des combles n’est utile qu’en hiver ? Qu’elle n’est pas écologique ? Que pour obtenir de bonnes performances mieux vaut un isolant dense ? Découvrez les réponses de nos experts MaisonSûr à ces trois idées reçues !

L’isolation des combles n’est utile qu’en hiver

Cette idée reçue est fausse. En effet, si l’isolation des combles permet d’éviter les déperditions de chaleur durant l’hiver, elle sert également à conserver la fraîcheur de votre maison en été. Nos experts estiment qu’une bonne isolation des combles permet d’économiser 30% d’énergie liée au chauffage !

Ainsi, le confort de votre habitation passe par une bonne régulation de la température intérieure tout au long de l’année. En effet, votre toiture est constamment exposée aux conditions climatiques (soleil, pluie, grêle, vent), il est donc indispensable de s’assurer de la bonne isolation de vos combles et combles perdus.

Comme le souligne notre expert MaisonSûr, une mauvaise isolation entraîne une surconsommation d’énergie. Dans ce contexte, en hiver vous monterez la température de votre chauffage et en été, vous serez amené à plus utiliser votre climatiseur ou ventilateur. La consommation énergétique de votre habitat augmentant, cela se fera ressentir sur votre facture d’électricité !

Les matériaux d’isolation ne sont pas écologiques et facilement inflammables

Encore une idée reçue qui s’avère fausse ! MaisonSûr a fait le choix d’utiliser la ouate de cellulose de son partenaire Igloo France Cellulose : un matériau écologique, haut de gamme et hautement sécuritaire face aux risques liés aux incendies domestiques.

Les matériaux d’isolation écologique (dit eco-matériaux) sont issus de végétaux (laine de coton, chanvre), mais aussi du recyclage. C’est le cas de la ouate de cellulose d’Igloo France Cellulose produite à partir de 90% de journaux recyclés. C’est grâce à l’utilisation de cette matière première issue de la biomasse que ce matériau est certifié par le label Produit Biosourcé. Par ailleurs, la fabrication de la ouate de cellulose ne nécessite aucune combustion et la production génère moins de 1% de déchets. De plus, elle n’a pas de limite de durée de vie et ne s’altère pas dans le temps.

Enfin, cet isolant ne pique pas, ne gratte pas, ne contient aucune microfibre cassante (qui irrite les bronches) ni d’amiante et elle n’est pas émettrice de composés organiques volatiles.

les matériaux utilisés pour l'isolation sont inflammables et ne sont pas écologiques

La ouate de cellulose est difficilement combustible, elle ne génère que peu de fumée et aucune vapeur toxique. Par ailleurs, son excellent déphasage ralentit la propagation du feu et protège la structure de votre toit. Lors de sa production, une solution ignifugeante est ajoutée pour renforcer la réaction du feu à l’isolant. Grâce à ce procédé, la chaleur met 2,5 fois plus de temps à la traverser, par rapport aux laines minérales !

Chez MaisonSûr, l’expertise technique de nos collaborateurs leur permet de vous accompagner et de vous conseiller dans le choix de cet isolant et tout au long de votre projet d’isolation des combles.

La qualité de l’isolant dépend seulement de l’épaisseur

La dernière idée reçue concerne l’épaisseur de l’isolant. Sachez que pour obtenir de bonnes performances, il n’est pas nécessaire de poser une grande quantité de matériau. En effet, c’est la résistance thermique (RT) de votre matériau qui déterminera sa performance. La résistance thermique (indiquée par la lettre R), vous donne une indication sur la capacité de l’isolant à résister au froid et à la chaleur. Plus la résistance thermique est élevée, plus l’isolant est efficace !

Les produits employés doivent porter le marquage CE sur l’emballage et mentionner le logo ACERMI. Cela signifie que leur résistance thermique ainsi que toutes les caractéristiques techniques sont certifiées.

De plus, pour pouvoir bénéficier du Crédit d’Impôt, la valeur de performance (RT) de votre isolant devra être la suivante :
R ≥ 6.0 m2 K/W en Rampants de toiture et plafonds de combles
R ≥ 7.0 m2 K/W en Planchers de combles perdus

la résistance thermique est un indicateur de la qualité de l'isolant

Pour garder une maison fraîche en été et chaude en hiver, privilégiez un matériau dont le temps de déphasage est important. Le déphasage correspond au temps que met la chaleur ou le froid à traverser l’épaisseur d’un isolant. La ouate de cellulose possède un déphasage de 9,5 heures, là où la chaleur ou le froid mettent 5 heures à travers la laine de roche et 3,6 heures pour traverser la laine de verre !

Si vous ne prévoyez pas d’aménager vos combles, le soufflage de ouate de cellulose est idéal. En revanche, si vous souhaitez aménager cet espace, nos experts vous orienteront vers une isolation posée sous les rampants de votre toiture.
Les techniciens qui interviennent sur votre chantier, sont formés à la pose de la ouate de cellulose et en connaissent parfaitement les propriétés. Ils savent que pour obtenir de bonnes performances, il est indispensable de choisir un matériau de qualité afin d’éviter tout pont thermique et de remplir parfaitement le moindre interstice de vos combles.

Nos experts MaisonSûr ont répondu à trois idées reçues courantes concernant l’isolation des combles. Grâce leur connaissance des techniques de pose et des produits, vous avez la garantie de travaux bien réalisés.

En savoir plus sur l'expertise Isolation des Combles