Ne laissez pas l’humidité impacter votre santé et celle de votre famille

 

L’humidité dans une habitation peut avoir des conséquences néfastes sur la santé de ses occupants. En effet, un taux d’humidité relative supérieur à 65 % favorise la présence et le développement de moisissures et d’acariens, responsables d’allergies et de maladies dont les effets et la gravité sont plus marqués chez les enfants et les personnes âgées.

Les maladies liées à l’humidité

Une des premières conséquences de la présence de moisissures ou d’acariens est le développement d’allergies pouvant provoquer des maladies respiratoires telles que : la rhinite, l’asthme ou la bronchite. Les enfants vivant dans un logement trop humide ont entre 1,5 et 3,5 fois plus de risques de présenter ce type de pathologie.

D’autres troubles de la santé peuvent apparaître comme une irritation des yeux ou de la peau, des troubles du sommeil, une sinusite ou une fatigue chronique. Un taux trop élevé d’humidité peut également avoir des conséquences sur l’intensité des douleurs articulaires, plus particulièrement chez les personnes âgées souffrant de rhumatismes, d’arthrite ou d’arthrose.

Adoptez les bons gestes !

Si vous repérez des taches d’humidité : retirez le maximum de moisissure avec une éponge imbibée de vinaigre blanc. Vaporisez ensuite un mélange de vinaigre blanc (300 ml) et d’eau (200ml) et laissez agir plusieurs heures avant d’essuyer avec un chiffon propre. Pensez à aérer la pièce pour favoriser le séchage. Avant tout nettoyage, n’oubliez pas de porter un masque anti-poussière, des lunettes de protection et des gants pour ne pas être exposé aux spores des moisissures.

Il est également important de jeter les objets ou tissus moisis qui ne peuvent être récupérés, d’aérer quotidiennement les pièces de votre habitation (de 5 à 10 min) et de ne pas boucher les aérations. Pour éviter la vapeur d’eau excédentaire, couvrez les casseroles et allumez la hotte lorsque vous cuisinez. Après un bain ou une douche, aérez votre salle de bains. Enfin, si possible, faites sécher votre linge à l’extérieur ou dans une pièce bien ventilée.

Restez vigilant !

Si vous constatez le retour, la progression des taches de moisissures ou l’apparition d’autres signes d’humidité à l’intérieur ou à l’extérieur de votre maison, il peut s’agir d’un problème de remontées capillaires ou de ventilation. Il est alors nécessaire de réaliser un diagnostic afin de déterminer la cause précise de l’humidité pour la traiter efficacement et durablement.

Bénéficier d’un devis gratuit « humidité des murs »