Le rôle du système de ventilation : l’interview de Philippe, expert MaisonSûr

Le role du système de ventilation

Vous souhaitez tout connaître sur le rôle d’un système de ventilation ? Philippe, expert MaisonSûr, nous explique en détail l’importance de ce dispositif au sein d’un logement et revient sur les avantages d’une ventilation positive hygroréglable par rapport au système classique de ventilation mécanique contrôlée.

Vidéo Youtube Philippe

Retrouvez les conseils de notre expert Philippe en vidéo.

Pourquoi s’équiper d’un système de ventilation dans la maison ?

Disposer d’un bon système de ventilation au sein de votre logement est primordial. En fonctionnant de pair avec l’isolation, ces deux paramètres protègent votre habitation contre les problèmes d’humidité. Ils sont les garants d’un air sain et renouvelé, afin de conserver un niveau de confort optimal à l’intérieur.

Le rôle d’un système de ventilation consiste à supprimer tous les phénomènes de condensation, le développement de moisissures et d’odeurs dans la maison, aujourd’hui très courants. En effet, nous explique Philippe, c’est à la suite du second choc pétrolier, en 1979, que la réglementation sur l’isolation a évoluée de manière assez drastique, afin de réaliser des économies d’énergie. Celle-ci s’accentue au niveau des combles, des fenêtres et à l’intérieur des murs. Le résultat ? On se retrouve à présent avec des maisons sur isolées, qui fonctionnent « comme des cocotte-minute ». D’où l’importance de s’équiper d’un système de ventilation performant pour palier à cet effet.

Maison surisolee

Quels sont les signes d’une mauvaise ventilation dans un logement ?

Une mauvaise ventilation dans une habitation laisse généralement des signes apparents et facilement détectables. Philippe nous indique que l’on peut alors rencontrer :

  • des points de moisissures au niveau des angles des murs ;
  • un noircissement des murs derrière les meubles, où la ventilation se fait plus rare ;
  • des odeurs ainsi que le développement de champignons sur les vêtements situés dans les placards. Ce phénomène est particulièrement flagrant sur les vêtements en cuir.

Murs noircis par la moisissure causee par une mauvaise ventilation

Quelle est la différence entre une VMC et une VPH ?

Une ventilation mécanique contrôlée (VMC) équivaut à un système d’aspiration de l’air, nous explique Philippe. Ce phénomène d’aspiration s’effectue au niveau des différentes bouches d’extractions, situées uniquement dans les pièces d’eau (cuisine, salles de bain et toilettes), tandis que l’air extérieur pénètre par les grilles d’aération, au-dessus des ouvertures.

En revanche, la ventilation positive hygroréglable (VPH) fonctionne de manière inversée par rapport à une VMC, et agit dans toutes les pièces de la maison. La VPH collecte de l’air à l’extérieur, qui va être filtré et réchauffé avant d’être insufflé à l’intérieur. L’air vicié, lui, s’évacue par surpression au niveau des ouvertures. Ce système permet donc d’accroitre le contrôle sur la qualité de l’air, car la VPH distribue uniquement de l’air déjà filtré et chaud, contrairement à la VMC qui capte l’air extérieur froid et potentiellement pollué. C’est la raison pour laquelle MaisonSûr a fait le choix d’installer chez ses clients la VPH Eco Design de son partenaire Eoletec.

Comment se passe l’installation d’une VPH ?

La VPH est un dispositif relativement simple à mettre en place par rapport à une VMC, car il n’est pas nécessaire de poser des gaines de raccordement. Pour l’installer, deux cas de figure sont possibles :

  • Dans le cas d’une maison disposant de combles, l’appareil sera généralement posé à ce niveau. Une sortie avec une tuile à douille sera placée sur le toit. Il faudra ensuite installer une bouche d’aération dans un endroit central de la maison, idéalement au niveau d’un couloir. C’est par ce conduit que l’air filtré et réchauffé par la VPH sera redistribué à l’intérieur. Puis, pour chasser l’air vicié à l’extérieur, toutes les ouvertures devront être entaillées sur 1 à 1,5 cm. Des grilles seront posées devant ces ouvertures, qu’il faudra nettoyer régulièrement pour respecter les bonnes pratiques d’entretien d’un système de ventilation.
  • Pour un appartement ou une maison sans combles, il est également possible d’installer la VPH directement sur un mur. Dans ce cas, le principe est le même, sauf qu’il ne sera pas nécessaire de placer de bouche d’aération centrale. C’est l’appareil lui-même qui se chargera d’insuffler l’air sain, sec et réchauffé à l’intérieur de l’habitation.

Vous connaissez à présent le rôle d’un système de ventilation à l’intérieur d’un logement et les avantages à disposer d’une VPH, pour conserver un niveau de confort optimal. Pour tout savoir sur cette technologie novatrice, n’hésitez pas à consulter notre page expertise sur la ventilation.