La ventilation positive au service d’un air purifié

L’air intérieur des logements est plus pollué que l’air que l’on respire dans la rue. Tabac, produits ménagers, mauvaise ventilation, bougies… dans une maison plusieurs facteurs créent de la pollution.

Longtemps négligée, la pollution de l’air intérieur est aujourd’hui reconnue comme un véritable enjeu de santé publique. 

Il est indispensable de prendre des mesures pour y remédier. Bien que nous sommes de plus en plus sensibilisés sur la qualité de l’air intérieur, nombreux sont ceux qui n’ont pas encore conscience de l’importance que représente cette question. Lorsque celui-ci s’avère plus pollué qu’à l’extérieur, les inquiétudes sont tout à fait légitimes.

La ventilation est primordiale pour assurer le renouvellement de l’air intérieur et améliorer ainsi sa qualité. En d’autres termes, l’absence d’une ventilation correcte peut rendre le logement indécent.

Un air de qualité

On constate une accumulation de produits nocifs et d’humidité dans l’air que nous respirons. Leurs sources sont multiples (nos activités, les matériaux de construction, les produits d’entretien et de décoration, le mobilier, les appareils de chauffage, les animaux, l’environnement extérieur). Ces nuisances touchent plus gravement les personnes fragiles (enfants, personnes âgées, malades) qui passent la quasi-totalité de leur temps à la maison.

Trouver le juste équilibre entre une isolation performante et une ventilation efficace.

Renouveler l’air de l’habitation permet d’apporter l’oxygène nécessaire tout en éliminant polluants et particules. Il faut également limiter les déperditions de chaleur qui accompagnent le renouvellement d’air. Les causes de ces affections sont multiples. La qualité médiocre sinon mauvaise de l’air que nous respirons, sont des facteurs aggravant de ce constat.

La ventilation positive au service d’un air purifié

S’appuyant sur une technologie de pointe, notre ventilation est facile d’utilisation et elle convient à la fois aux petits et grands espaces. Elle s’installe soit en comble soit en apparent en fonction de la configuration de la maison. Son principe ? L’air est aspiré de l’extérieur (par une moto turbine à réaction basse consommation) puis est filtré et purifié. L’air est ensuite tempéré par un réchauffeur, déshumidifié, puis insufflé silencieusement.

Résultat ? L’air vicié et humide est évacué à l’extérieur.

Retrouvez nos conseils sur notre page expertise